Rechercher
  • albertinewelissane

Comment entretenir une pépinière?


II.1. Choix du site de la pépinière

Ce qu’il faut faire

· Installer la pépinière sur un terrain plat ;

· Installer à proximité d’un point d'eau pour faciliter l'arrosage ;

· Installer près de la future plantation ;

· Installer à l’abri des arbres afin d’éviter que la chutes des branches ne détruise les plants.

Ce qu’il ne faut pas faire

· Ne pas installer sur un terrain marécageux ;

· Ne pas installer à bord d’un cours d’eau qui tarit

II.2. La construction de l'ombrière

Pour construire une ombrière, il faut avoir à sa disposition le matériel suivant:

· Les lattes et/ou bambous pour la construction de la charpente ;

· Les feuilles de palmier (paille) pour l'ombrière;

· Les fils d’attaches et clous;

· Une machette, un ciseau palmiste, une daba etc.

Recommandations :

Ø procédures

· Séparer les allées de 1,5m ;

· Ombrager avec les pailles ;

· Laisser infiltrer 25 à 30% de lumière à 2 m du sol soutenue par des poteaux ;

· Réduire l’ombrage progressivement (à partir du 4eme mois) pour acclimater les plants en champ.



II.3. Remplissage des sachets

Ø Utiliser les sachets plastiques en polyéthylène perforés de couleur noir (20 cm x 12 cm ou le 15cm x 20cm) ;

Ø Mélanger le terreau et la terre noire puis ranger sous l’ombrière.





II.4. Choix de la semence

Ø Utiliser les semences améliorées ;

Ø S’approvisionner auprès des structures nationales qualifiées pour la production de semence (SODECAO, IRAD, CCSP, FODECC….).

NB : La semence reçue doit être semée dans un délai maximum de deux (2) jours pour les cabosses et 10 jours pour les fèves enrobées avant leur date de péremption



II.5. semis des fèves

Ø mettre le gros bout de la graine en bas ou la déposer à plat, à 1 à 2 cm de profondeur ;

Ø arroser abondamment les sachets ;

Ø Mettre une fève par sachet.





II.6. La conduite de la pépinière

Ø L'arrosage des plants

ü arroser tous les jours et de préférence tôt le matin ou en soirée ;

ü Contrôler régulièrement le niveau d’eau dans les sachets : ils ne doivent ni être trop mouillés ni secs.

Ø Le désherbage des plants

ü enlever les herbes dans la pépinière et tout autour de l'ombrière.

Ø Le traitement phytosanitaire

ü Appliquer régulièrement les insecticides après chaque mois jusqu’à la fin du cycle.

Ø La fertilisation

Cette activité n’est pas obligatoire en pépinière, mais dépend de l’évolution des plants : elle est nécessaire si les plants ne croissent pas normalement.




CHAPITRE III : PREPARATION DU TERRAIN POUR LA FUTUR PLANTATION


III.1. Le défrichement - abattage

Ø Commencer par le défrichage du sous-bois avant d’effectuer un abatage sélectif lorsqu'il s'agit d'une forêt ;

Ø Abattre à l’aide d’une tronçonneuse.

III.2. Le piquetage

La densité recommandée est de 1111 pieds/ha, soit un dispositif de 3 m x 3m. Ce qu’il faut :

Le matériel

· Un décamètre

· Une ficelle

· Piquets d'un mètre de hauteur, bien taillé;

· Un maillet servant à enfoncer les piquets dans la terre;

· Trois (03) bambous de 3 m, 4 m et 5 m, pour la détermination de l'angle droit.



III.3. La trouaison

Ø Creuser les trous après les premières pluies ;

Ø Ameublir le sol ;

Ø Creuser des trous de 40 cm x40 cm x 40 cm à l'emplacement des piquets.

Ø Ne pas mélanger la terre de surface (terre noire) et la terre rouge ;

Ø Disposer chaque terre de son côté.




Figure 4 : Trou pour cacaoyer


III.4. Mise en place des plants

Cette opération concerne essentiellement, les plants d’ombrage (temporaire et définitif) et les cacaoyers.

a. Création d’ombrage

Ø Ombrage temporaire

ü Mettre en place en année 1;

ü Ou mettre en place en année 0 ;

ü Ou mettre trois (03) mois avant la mise en place du cacaoyer,

ü Planter à une distance 3m x 3m soit 1111 plants/ha ou 2,5m x 2,5m soit 1333 plants/ha pour les bananiers, moringa olifeira (9m x 9m) etc...

Ø Ombrage définitif

ü Sélectionner les grands arbres dans la plantation ;

ü Disposer ou planter les arbres à 18 m x 18 m de d’écartement.

b. Mise en place des cacaoyers

Ø Arroser bien les plants en pépinière la veille de la plantation;

Ø Sélectionner les plants sains et vigoureux;

Ø Manipuler les plants avec beaucoup de précaution pour ne pas briser les mottes de terre ;

Ø Planter pendant les pluies ;

Ø Planter tôt le matin, puis arrêter pendant les heures chaudes ;

Ø Ouvrir les trous rebouches à la dimension des sachets;

Ø Déchirer le plastique avec un couteau ou une machette;

Ø placer verticalement la motte dans le trou de plantation;

Ø Veiller à ce que le collet du plant reste au niveau du sol;

Ø Enlever le sachet;

Ø Ramener la terre autour de la motte en tassant avec les mains ou les pieds ;

Ø Tasser et reboucher convenablement le trou de façon à former au pied du cacaoyer une petite butte couvrant la surface du trou de plantation;

Ø Eviter de former une cuvette au pied du cacaoyer.

Ø Respecter la direction du soleil pendant la mise en place des cacaoyers.

Ø Mettre Les plants de bananiers en terre 6 mois à 1 an avant les jeunes cacaoyers.


c. Entretien des jeunes plants

Ø Nettoyer régulièrement la plantation ;

Ø Couper les mauvaises herbes au ras du sol, 2 à 3 fois par an ;

Ø Mettre les herbes coupées autour des pieds de cacaoyer pour protéger les cacaoyers contre la sécheresse ;

Ø Dégager cependant tout autour du pied même de cacaoyer pour éviter les attaques des termites en saison sèche ;

Ø Remplacer les pieds morts en Juin, Aout et Septembre de l’année de plantation, puis en Avril, Mai ou Juin de l’année suivante ;

Ø Utiliser des plants issus de pépinière faite avec la semence sélectionnée.

Ø Tailler le jeune cacaoyer : Un bon cacaoyer est un cacaoyer qui a une seule tige, une couronne de 3 à 5 branches principales, située entre 1,5 m et 2 m du sol.




























3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout